L’accouchement difficile de la Commission Consultative Paritaire

mercredi 24 septembre 2008
popularité : 4%

Bref historique de la mise en place de ces commissions

Cela fait désormais plusieurs années que SUD Education dénonce la mise en place du statut d’assistant d’éducation. Nous considérons toujours qu’au-delà des questions liées aux salaires, postes, et rémunération, la question du statut de ces personnels est primordiale. En effet les contrats liant désormais ces personnels aux chefs d’établissement, consacre un rapport de force très défavorable au salarié et un chef d’établissement tout puissant. De cette redéfinition des structures de pouvoir, engagée il y a cinq ans déjà, nous avons constaté sur le terrain de fortes inégalités de traitement des AE selon les établissements. Alors que certaines hiérarchies locales sont « softs », d’autres profitent largement de leurs nouvelles prérogatives : accroissement de la personnalisation des rapports au travail, pressions sur les conditions de travail, généralisation des pratiques de clientélisme pour lesquelles l’absence de recours au rectorat se fait alors sensible. On songera particulièrement aux personnels victimes de procédures disciplinaires injustifiées ou de menaces de sanction disciplinaire, de la part d’employeurs peu scrupuleux et ayant une liberté totale dans ce domaine.
Lors de la mise en place du statut règlementant les AED, les textes avaient bien pensé à la consultation pour de pareilles procédures d’une Commission avec présence de représentants salariés pour limiter l’arbitraire. Seulement voilà, hormis Limoges, aucune académie n’a initié la mise en place de pareilles commissions, et le pouvoir central a attendu cinq ans pour rédiger une circulaire planifiant l’élection et la réunion de celles-ci.
Vivement 2009 pour que cette commission se réunisse enfin. Nous ne restons pas dupe : cette commission, au demeurant très critiquable ne résoudra pas tous les problèmes. Il nous faudra être particulièrement motivés pour poursuivre notre effort dans la lutte anti-hiérarchie qui demeurera primordiale au-delà de la réunion de ces CCP pour les AE. Établir des notables syndicaux distillant un syndicalisme de service opportuniste dans une CCP, est loin de constituer une solution, mais pourrait même être le germe de potentielles dérives qui pourraient avoir pour conséquence plus que d’aider les salariés, de les maintenir sous le joug de leur employeur.


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois