Protocole d’accord sur les non titulaires de la Fonction Publique

Comment renforcer la précarité au lieu de la résoudre
samedi 21 mai 2011
par  julien
popularité : 2%

Le 31 mars 2011, l’union syndicale Solidaires et la FSU ont été les deux seules organisations syndicale de la Fonction Publique (sur les 8 reconnues par l’État) à refuser de signer un protocole d’accord relatif à la « résorption de la précarité » initié par les fausses promesses de Sarkozy de titulariser les agents contractuels.

En effet, pour Solidaires, le gouvernement propose un « vrai faux » plan de titularisation avec, accrochée en toile de fond, sa volonté d’ébranler la Fonction Publique et son statut. Solidaires a donc logiquement refusé cet accord de dupe puisque le dispositif mis en place pour éviter la reconstitution de la précarité, s’apparente plutôt à la destruction du « statut » actuel et de ses fondamentaux (égalité de traitement devant le concours et dans le déroulement de la carrière), sans aucune garantie que la précarité ne se reconstitue pas aussi vite.

Au delà même d’un énième plan de titularisation dont on a vu les limites par le passé, seule une titularisation sans condition de concours, de nationalité et même de stage pour tou-tes les précaires de droit public ou privé permettra d’en finir avec cette spirale infernale.

Cette revendication fondamentale et constitutive de SUD Éducation ne nous empêche pas, bien au contraire, de soutenir concrètement les précaires face à l’administration afin d’améliorer leur conditions de travail. C’est dans ce contexte que SUD Éducation et Solidaires se retrouvent régulièrement aux côtés des mouvements de précaires.

Dans le même temps, dans un tract diffusé aux personnels, le SGEN CFDT se félicite d’avoir signé ce protocole et attaque bassement Sud éducation, Solidaires et la FSU en les accusant d’avoir choisi la « surenchère autopromotionnelle et démagogique » au détriment de « l’engagement au service des personnels ». Cette organisation syndicale, championne toutes catégories de la signature ajoute, dans un bel élan lyrico-syndicratique : « Signer c’est obtenir des résultats aujourd’hui et se donner des outils pour aller plus loin, ce n’est pas renoncer à des avancées futures. »

Une telle prose, à elle seule, mériterait l’obtention du Stylo d’Or aux Césars de la collaboration de classe ! Signez, signez, il en restera toujours quelque chose ! Est-ce si évident ? Nous rétablissons la vérité dans le document joint.


Documents joints

Communiqué non signature protocole
Communiqué non signature protocole

Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois