Blanquer ne nous écoute pas, bloquons-le ! En grève le 6 juin, le 17 juin et après ?

Un appel du collectif Lycées en lutte de l’académie de Strasbourg
dimanche 2 juin 2019
par  sudeducationalsace
popularité : 0%

Depuis plusieurs mois le collectif des lycées en lutte de l’académie de Strasbourg se mobilise contre la réforme du baccalauréat, du lycée général et technologique, de la voie professionnelle, contre le lycée 4.0, ainsi que contre la loi dite « école de la confiance » et le projet de loi « fonction publique ».

NON à la réforme des lycées

Le vernis pédagogique appliqué à la réforme des lycées cache mal la logique de suppression de postes et de mise en concurrence. En effet, sous couvert de choix des lycéen•ne•s, la réforme des lycées ne fera qu’aggraver les inégalités scolaires et territoriales. Elle vise à mettre en concurrence les établissements, les disciplines et les enseignant•e•s où les « perdant•e•s » verraient leur poste/discipline supprimé•e. Tout ceci au détriment des conditions d’apprentissages et d’étude des lycéen•ne•s.

Elle conditionne aussi les élèves et leur famille à une orientation très précoce, dès la fin de la classe de 3e, sans possibilité de réorientation et en adossant à Parcoursup les options choisies au lycée, bloquant ainsi le choix d’orientation final après la classe de terminale… pour ceux et celles qui auront eu la chance d’arriver aussi loin.
Le baccalauréat perd ainsi sa valeur de premier diplôme universitaire et n’est plus la condition unique pour accéder aux études supérieures.

NON au lycée 4.0

Dans la même logique, la Région Grand Est impose, sans aucune concertation, la mise en place du lycée 4.0 qui vise à équiper tous les lycées en ordinateurs personnels pour les élèves, bornes wifi et manuels numériques. Il s’agit d’une atteinte supplémentaire à la liberté pédagogique des enseignant•e•s.

NON à la loi Blanquer et aux attaques contre le service public !

Depuis de trop nombreux mois, le ministre Blanquer fait la sourde oreille alors que nous exigeons le retrait de ces réformes. Il se contente de répondre par le mépris, des pressions et des menaces de sanctions contre les collègues mobilisé•e•s ! Ceci est inadmissible mais préfigure déjà ce que la loi dite « école de la confiance » et son article 1er vont permettre de faire contre toute voix critique à l’intérieur de nos établissements.

A cela s’ajoute aussi le projet de loi fonction publique qui, en plus d’accroître le recours aux personnels contractuel•le•s et de supprimer le paritarisme, va permettre aux chef•fe•s d’établissement de sanctionner et de mettre à pied les collègues pendant trois jours, sans passer par les CAPA disciplinaires, pourtant prévues à cet effet.

NON à la réforme du système des retraites !

Enfin, le projet de réforme des retraites avec le passage d’une retraite par répartition à une retraite par point ne fera qu’accroître les inégalités entre les hommes et les femmes dans nos métiers tout en entrainant une baisse de nos pensions avec le nouveau système de calcul.

En opposition à l’ensemble de ces réformes nous revendiquons :

  • le retrait de la réforme des lycées, du baccalauréat, de la voie professionnelle ;
  • le retrait du lycée 4.0 imposé par la région Grand Est ;
  • le retrait de la loi dite « école de la confiance » et le projet de loi sur la fonction publique ;
  • le retrait du projet de réforme du système des retraites.

Ainsi, nous appelons les collègues à se mettre en grève le 6 juin et à organiser la grève des surveillances d’examen dès le 17 juin 2019.

TOUTES ET TOUS EN GREVE LE 6 JUIN !

AG DES PERSONNELS GREVISTES A 9H30 A LA MAISON DES SYNDICATS A STRASBOURG, SALLE B

RASSEMBLEMENT PARENTS-PROFS A LA PLACE D'AUSTERLITZ A 12H

ORGANISONS LA GREVE DES SURVEILLANCES !

Soutenu par : SUD Éducation Alsace, ...


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

23 octobre 2016 - Touche pas à ma zep

Pour retrouver facilement toutes les infos importantes du collectif « Touche pas ma ZEP ! », un (...)