Situation sanitaire : SUD éducation Alsace appelle les personnels à se mobiliser, y compris par la grève ou l’usage du droit de retrait

Communiqué de Sud éducation Alsace
dimanche 28 mars 2021
par  sudeducationalsace
popularité : 0%

La situation sanitaire se dégrade de semaine en semaine. Dans l’académie de Strasbourg les indicateurs atteignent un niveau particulièrement inquiétant. En effet, au 25 mars, 113 classes [1] sont fermées contre 52 une semaine auparavant et 71 à la veille des congés d’hiver [2]. On compte également 301 élèves et 29 personnels positifs contre, respectivement 358 et 39, à la veille des congés d’hiver [3]. Trois semaines après la reprise des cours la diffusion de l’épidémie s’est à nouveau considérablement accélérée. Cette situation est d’autant plus grave que l’indicateur de saturation hospitalière dans la région s’élève déjà à 90 %.

Face à cette situation, le ministère s’enfonce de plus en plus dans le déni et l’irresponsabilité. A propos de la contamination par son enfant à l’école, J-M Blanquer déclarait notamment « qu’assumer ce risque quand on est parent paraît peu de choses comparé à la déscolarisation. » Dans le premier degré, la situation des remplacements est critique au point que le rectorat de l’académie de Strasbourg recrute aujourd’hui des enseignant•es contractuel•les. Dans certains établissements de l’académie aucune information n’est communiquée aux personnels concernant la circulation du virus et les cas positifs alors qu’il s’agit d’une obligation pour la hiérarchie. Le système éducatif dans son ensemble est au bord de la rupture. Lors de la conférence de presse du gouvernement de ce jeudi 25 mars, aucune annonce significative n’a été faite.

SUD éducation Alsace revendique toujours le maintien de l’ouverture des écoles et établissements. Néanmoins, nous prenons acte du fait que les revendications de SUD éducation ne sont toujours pas satisfaites :

  • la possibilité pour tous les personnels de se faire vacciner immédiatement ;
  • des tests salivaires massifs pour tous les personnels et élèves, avec une politique d’éviction réactive, permettant des retours en classe rapides dès lors que les tests sont négatifs ;
  • l’anticipation des modalités d’une nouvelle fermeture à grande échelle des écoles et établissements, en concertation avec les organisations syndicales, pour éviter la situation dans laquelle ont été plongé-e-s élèves et personnels au printemps dernier ;
  • des moyens pour permettre de faire face durablement à la crise, sur la base du plan d’urgence que SUD éducation a publié au printemps dernier et actualisé à l’automne avec notamment des dédoublements de classe pour ralentir la circulation du virus.

Face à cette situation et au vu des dernières annonces, SUD éducation Alsace appelle l’ensemble des personnels, en fonction des situations sanitaires locales, à user des moyens à leur disposition pour protéger leur santé et obtenir satisfaction sur leurs revendications :

  • en se réunissant en Assemblée générale ou en conseil des maitre•esse•s pour définir leurs revendications ;
  • en utilisant au besoin le droit de grève et le préavis déposé par SUD éducation couvrant l’ensemble des personnels ;
  • en utilisant au besoin leur droit de retrait ;
    SUD éducation se réserve la possibilité de lancer un appel à une mobilisation si la situation perdure ou s’aggrave encore.

Téléchargez le communiqué :

PDF - 100.7 ko
CP_290321_situation-sanitaire

Fiche pratique sur le droit de retrait :

PDF - 79.1 ko
Fiche droit de retrait


Publications

Derniers articles publiés

Sites favoris


5 sites référencés dans ce secteur