Questionnaire sur l’ « évaluation » et l’inspection des enseignant-e-s dans le second degré

jeudi 11 janvier 2018
par  sudeducationalsace
popularité : 39%

En matière d’évaluation, après la réforme de 2016-17 que nous avons combattu, le risque d’une évaluation particulièrement arbitraire est s’est nettement accru.

La grille nationale d’évaluation définit onze compétences, dont six ne sont pas en lien avec l’enseignement d’une discipline. Les IPR et les chefs d’établissement vont évaluer des compétences telles que la « coopération au sein d’une équipe », la « contribution à l’action de la communauté éducative », le fait que l’enseignant-e agisse « en éducateur responsable et selon des principes éthiques » ou « s’engage dans une démarche individuelle et collective de développement professionnel »... compétences qui relèvent de dimensions comportementales et relationnelles.

En plus des trois rendez-vous de carrière, l’enseignant-e pourra être soumis à des « entretiens conduits à intervalles réguliers » par le chef d’établissement. Les personnels sont donc invités à rendre des comptes et à se « vendre » en permanence. Les récalcitrant-e-s pourront se voir imposer une mise sous tutelle (« accompagnement ») individuelle ou collective (toute une équipe disciplinaire par exemple) dont le but pourrait être « l’explicitation des réformes la conception et la mise en œuvre de projets ou de dispositifs pédagogiques sur l’évolution des pratiques pédagogiques… »

En plus de ces rendez-vous carrière, les IPR gardent la possibilité de continuer à faire des inspections (que certain-e-s préfèrent nommer « visite conseil ») qui ne peuvent pas déboucher sur une évaluation mais dont le rapport peut être utilisé pour justifier un « accompagnement » ou toute procédure disciplinaire.


SUD éducation revendique

la suppression pure et simple de l’ « évaluation » telle qu’elle est imposée aux personnels de l’éducation nationale. Procédure infantilisante, parfois profondément injuste, et très inégalitaire, elle génère bien plus de tensions et de rancœurs que d’améliorations dans les pratiques professionnelles des personnels qui y sont soumis.

Dans le contexte de renforcement des contrôles hiérarchiques et des pouvoirs des chefs d’établissement, le refus de l’ « évaluation » (voir www.sudeducation.org/L-inspection-on-peut-dire-non.html ou www.abasleschefs.org) reste l’un des moyens de la combattre. Mais il est alors absolument nécessaire d’envisager ce refus dans un cadre collectif.

Pour tous les collègues qui n’ont pas d’autre choix dans la réalité que de se voir imposer ce contrôle hiérarchique, SUD éducation demande :

  • l’affirmation d’un droit renforcé de refuser les « évaluations » (aucune sanction pour ceux qui les refusent) ;
  • la présence d’un représentant syndical ou d’un collègue, éventuellement d’une autre discipline, comme modalité normale du déroulement des entretiens ;
  • le découplage des évaluations et de l’avancement de la carrière, et l’avancement au rythme le plus rapide pour tous (comme c’est le cas pour les chefs d’établissement et les inspecteurs !).

Un questionnaire, pour quoi faire ?

Ce questionnaire a pour but de connaître les diverses pratiques « évaluatives » en vigueur dans notre académie. Il permettra aussi d’avoir une idée plus précise des impacts de la réforme de l’évaluation sur le déroulement et les résultats de ces évaluations.
Que votre « évaluation » se soit bien déroulée ou non, vous pouvez nous répondre.

Bien entendu, aucune donnée nominative ne sera rendue publique. Vos réponses au questionnaire vous resteront accessibles si vous souhaitez les modifier ou les supprimer.


Vous pouvez remplir le questionnaire téléchargeable ci dessous et nous le renvoyer par la poste (SUD éducation Alsace c/o Solidaires - Maison des Syndicats - 1 rue Sédillot - 67000 Strasbourg) ou le remplir en ligne ci dessous.

PDF - 125.2 ko
Le questionnaire au format.pdf
Questionnaire sur l’ « évaluation » et l’inspection des enseignant-e-s dans le second degré
[Obligatoire] :
[Obligatoire] :
:
:
:
:
:
Motif de l’inspection [Obligatoire] :
:
:
:
:
:
:
:
Avez-vous dû remplir un questionnaire avant l’inspection ? :
  •  
  •  
:
:
Avez-vous préparé une séquence spécifiquement pour votre inspection ? :
  •  
  •  
:
A-t-il /elle évoqué les relations avec l’équipe ? :
  •  
  •  
A-t-il /elle évoqué les relations avec le chef d’établissement ? :
  •  
  •  
A-t-il /elle évoqué les relations avec les parents d’élèves ? :
  •  
  •  
:
:
:
:
:
A-t-il /elle évoqué les relations avec l’équipe ? :
  •  
  •  
:
:
:
:
L’ « évaluation » doit porter sur l’ensemble des activités de l’enseignant, le contexte dans lequel il effectue son travail doit faire l’objet d’une analyse : cela a-t-il été le cas ? :
  •  
  •  
L’ « évaluation » finale tenait-elle compte de vos remarques ? :
  •  
  •  
:
Lé résultat de l’ « évaluation » vous a-t-il permis de changer d’échelon plus rapidement ? :
  •  
  •  
Jugez-vous votre « évaluation » utile ? :
  •  
  •  
:
:


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois