Bac pro : 1ers oraux de rattrapage, l’arnaque continue

lundi 12 octobre 2009
par  sudeducationalsace
popularité : 4%


La liste serait trop longue. Prévue en mai pour un oral début juillet, bâclée tant dans la forme que dans les modalités, il devient évident que cette épreuve sert d’alibi pour faire avaler la pilule amère du bac pro en 3 ans, jeter de la poudre aux yeux de l’opinion publique pour masquer les suppressions de postes, les heures d’enseignement et de formation volées, permettre à ce gouvernement méprisant de se gargariser : « excellent taux de réussite, bla bla bla, jamais atteint par le passé, bla bla bla, ... »

Au final, une épreuve bidon pour un bac maison.

Mis en place pour la 1ère fois , il suscite peu de commentaires de la part des instances de l’éducation nationale, mais de la part des enseignants de lycée professionnel, les critiques pleuvent.

Parmi les différents reproches ou dysfonctionnements constatés :
- cette épreuve ne concerne que le domaine professionnel ;
- le support , un A4, descriptif succinct d’une tâche en entreprise, ne permet pas d’évaluer le candidat ;
- c’est une simple épreuve de communication, phénomène renforcé par la grille d ’évaluation trop généraliste ;
- peu voire aucune formation pour les jurys qui évaluaient pour la première fois, aucune harmonisation ;
- aucune préparation des élèves à cette nouvelle épreuve ;
- des enseignants amenés à évaluer leurs propres élèves !

Il y a un débat à ouvrir rapidement sur l’utilité de cet oral de rattrapage et dans le cas d’une conclusion positive, il faut déterminer sous quelle forme et avec quels contenus il doit avoir lieu.

 

Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois