Répression antisyndicale au lycée Marie Curie : la solidarité est notre arme !

mercredi 8 juillet 2020
par  sudeducationalsace
popularité : 0%

Répression antisyndicale au lycée Marie Curie : la solidarité est notre arme !

Ce mercredi 8 juillet, entre 50 et 70 personnes sont venues apporter leur soutien à Yann devant le rectorat de l’académie de Strasbourg, lors de son passage en commission consultative paritaire en formation disciplinaire. Ce rassemblement a permis d’apporter et de conforter un soutien syndical (de sa section, son syndicat et sa fédération Sud éducation) mais aussi un soutien intersyndical fort (CGT, FSU, FO et CNT de l’éducation et de l’enseignement supérieur et de la recherche) présent depuis le début de cette affaire de répression à l’encontre de notre camarade.

Si le dossier est factuellement et juridiquement vide nous savons pertinemment qu’à l’intérieur des murs du rectorat cela ne suffit pas toujours à prouver l’absence de faute. Ce soutien apporté à Yann à l’extérieur des murs de la CCP s’est avéré indispensable tant sur le plan moral que sur le plan politique et nous nous félicitons de la réussite de ce rassemblement.

Sur le plan disciplinaire il est reproché à Yann d’avoir participé à un piquet de grève organisé par les lycéen•nes et d’avoir voulu protéger ces derniers en les avertissant de l’intervention imminente et sans sommation des forces de l’ordre qui allaient « débloquer » l’un des nombreux accès au lycée à la demande du proviseur alors que le lycée n’était pas bloqué. Yann n’a fait que se comporter en éducateur éthique en soutenant cette lutte menée par les lycéen•nes et en voulant protéger ces dernier•es. Pour cela, il risque d’en payer le prix fort, à savoir le licenciement.

Depuis le début, la démarche initiée par le proviseur du lycée Marie Curie ne s’inscrit pas dans une volonté de prouver le bien-fondé de la procédure qu’il a lui-même mis en place mais dans une démarche politique visant à traiter nos luttes sur le plan disciplinaire ainsi que toute contestation qui pourrait se diffuser au lycée Marie Curie à Strasbourg. Cette démarche vise à faire peur mais le soutien apporté à Yann nous montre une fois de plus que la peur doit changer de camp.

Ils ont leurs violences et leur répression, nous avons nos ripostes et notre solidarité !


Commentaires

Sites favoris


5 sites référencés dans ce secteur