Sud éducation Alsace soutient la grève des AED

jeudi 21 janvier 2021
par  sudeducationalsace
popularité : 0%

Depuis le 1er décembre les AED se mobilisent massivement contre leur statut précaire. Partout en France des collectifs se structurent pour construire la grève. Dans l’académie de Strasbourg, ce sont près de 280 AED qui ont fait grève pour la grande majorité dans le département du Bas-Rhin.

Tract AED Sud éducation

L’ampleur de cette mobilisation est historique mais les réponses à leurs revendications sont insuffisantes à tous les échelons de la hiérarchie. Localement, le rectorat a beau jeu de feindre la compréhension mais se contente de renvoyer leurs revendications au niveau national. Il refuse aussi de proposer à ceux et celles qui le souhaitent des contrats d’une durée de 3 ans alors que cette mesure constituerait un premier rempart contre la précarité. En effet, pour le rectorat, les contrats d’un an constituent une variable d’ajustement budgétaire permettant de supprimer plus facilement des postes. A cela s’ajoute l’attitude de certains chefs d’établissement, ayant fait appel à des personnels titulaires, parfois rémunérés en heures supplémentaires, pour prendre en charge des classes lors des journées de grève. Certains ont eu l’indécence d’affirmer dans les médias que la grève n’a pas impacté leur établissement.

Pourtant les AED sont indispensables au fonctionnement des établissements. Avec la crise sanitaire les AED se trouvent en première ligne pour faire appliquer les protocoles sanitaires dans les établissements. Leurs conditions de travail se sont considérablement dégradées. Cette crise est aussi une aubaine pour le ministère : sous couvert de renforcer les équipes dans les établissements, des contrats de 3 mois (congés d’hiver exclus) sont proposés permettant de précariser davantage le statut.

Sud éducation Alsace soutient l’auto-organisation des AED qui peuvent se saisir des préavis de grève déposés par la fédération Sud éducation sur l’ensemble de la période et organiser des AG ou des heures d’information syndicale dans leur établissement.

Sud éducation Alsace appelle l’ensemble des personnels à les soutenir :

- en abondant les caisses de grève locales, départementales et nationales ;
- en refusant de prendre en charge la surveillance des élèves les jours de grève : ce n’est pas une obligation ;

Pour les AED Sud éducation revendique :

- une titularisation immédiate, sans condition de nationalité, pour les AED qui le souhaitent et la création d’un statut d’éducateur scolaire ;
- le recrutement massif, la baisse du temps de travail et la fin du recrutement par les chefs d’établissement ;
- l’obtention de la prime REP/REP+ pour les AED travaillant en éducation prioritaire
- l’accès à une véritable politique de formation initiale et continue et la hausse du crédit de temps formation ;
- un matériel de protection fournit par l’employeur et l’accès à la prime Covid ;
- un salaire de 1700€ net/mois.


Vous pouvez soutenir la grève des AED en effectuant un versement sur les caisses de grève :


Commentaires

Publications

Derniers articles publiés

Sites favoris


7 sites référencés dans ce secteur