De la maternelle au lycée : toutes et tous en grève le 13 janvier !

dimanche 9 janvier 2022
par  sudeducationalsace
popularité : 0%

PDF - 337.3 ko
Téléchargez le tract

JPEG - 156.9 ko

Les conditions d’accueil des élèves et de travail des personnels sont inacceptables : Blanquer n’a pas mis en œuvre les moyens nécessaires pour faire face à la crise sanitaire. Dans de très nombreux endroits, les personnels ne sont pas remplacés en dépit des annonces indignes de recours à des étudiant·es, des retraité·es et même des parents d’élèves. Les absences des élèves par dizaines dans les écoles et par centaines dans les collèges et les lycées mettent au jour l’intensité de la circulation du virus en milieu scolaire. Le nouveau protocole fait peser tout le poids du contrôle du parcours de dépistage et d’isolement sur les personnels, déjà épuisés par la situation, et sur les familles. Le service public d’éducation, déjà fragilisé par la politique destructrice de Blanquer et ses prédécesseurs, est encore plus mal en point.

Après seulement une semaine de reprise, les conditions de travail se dégradent partout et les personnels sont déjà à bout :

  • changements incessants du protocole sanitaire : trois en cinq jours et inapplicables dans bien des endroits ;
  • 588 classes fermées, 288 personnels cas confirmés et 735 élèves positifs en 4 jours de classe dans l’académie ;
  • des absences non remplacées avec injonction de ne pas brasser les élèves (notamment dans le premier degré où il est impossible de renvoyer les élèves chez eux avec une responsabilité supplémentaire pour les directeur•trices) ;
  • personnels RASED appelés pour faire des remplacements ;
  • gestion des absences multiples et des retours sur attestations par des vies scolaires qui manquent déjà cruellement de moyens ;
  • AED et AESH en première ligne sans équipement de protection supplémentaire.

Le mépris a assez duré ! L’heure est à la grève !

Le gouvernement doit prendre les mesures qui s’imposent :

  • recruter immédiatement et massivement des personnels titulaires (listes complémentaires, titularisation des contractuelle•s, admissibles aux concours internes), des personnels médico-sociaux et des agents techniques dans les collectivités pour effectuer les remplacements, ;
  • distribuer immédiatement des protections individuelles sous forme de masques FFP2 ;
  • acquérir sur budget d’État des capteurs de CO2 et des purificateurs d’air pour équiper les salles ;
  • renoncer aux allègements successifs du protocole mis en œuvre depuis fin novembre ;
  • annoncer un plan d’urgence pour l’Éducation pour faire face de manière durable à la crise sanitaire, compenser les inégalités qui se sont accrues pendant le confinement et réduire définitivement le nombre d’élèves par classe.

Pour obtenir satisfaction, il faut construire le rapport de force !

SUD éducation Alsace appelle les personnels, de la maternelle au lycée, à se mettre massivement en grève le jeudi 13 janvier et décider collectivement décider collectivement de participer à la grève interprofessionnelle du 27 janvier.

Rassemblements et manifestations :
• Haguenau, devant l’inspection, 10H
• Sélestat, devant l’inspection, 10H
• Strasbourg, DSDEN67, 14H
• Mulhouse, place de la Bourse, 14h


Publications

Derniers articles publiés

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur